Bricolage - travaux-maison

Les essentiels à savoir sur les extensions de maisons

De nouveaux projets se présentent et tu souhaites agrandir ta maison ? Les extensions sont un excellent moyen de gagner davantage d'espace dans ton logement. Il en existe plusieurs et les coûts varient en fonction de divers critères. Je t'en dis plus dans cet article.

Les types d'extensions

Les différents types d'extensions possèdent chacun leurs spécificités et les coûts varient en fonction de plusieurs critères. Je t'invite à te renseigner plus en détail sur le prix d'une extension de maison sur lamaisonsaintgobain.fr, un site spécialisé dans les domaines de la rénovation et la construction de maison, mais aussi en aménagement et décoration des espaces.

 

media-extensions-essentiels-maisons-savoir

L'extension latérale

L'extension latérale (faite par les côtés) consiste à élargir la maison en partant des parois extérieures pour y joindre une nouvelle construction de même taille ou plus petite. Il peut également s'agir de rendre une pièce plus large ou d'ajouter un autre espace par l'extérieur. Elle dépend majoritairement de la surface du logement et de ce fait, elle convient uniquement aux maisons assez grandes. On retrouve en outre trois types d'extensions latérales : jointe, par élargissement et indépendante.

La surélévation et l'excavation

La surélévation (extension faite par le haut) se distingue par les matériaux usités, mais aussi par le mode de construction. Elle consiste à construire un ou plusieurs étages au-dessus de ton logement. Elle peut être conçue en acier (léger et solide), en bois (moins cher et léger), en parpaing (solide, mais lourde) ou en béton cellulaire (solide, durable, moins lourd, mais plus cher). La surélévation peut en outre être partielle ou complète. L'excavation (extension par le bas), pour sa part, consiste à concevoir un sous-sol dans les fondations de la maison qui en est dépourvue. Les matériaux utilisables sont le bois, le verre, l'acier et le parpaing.

Extensions de maisons : la législation, les démarches et les coûts

Quel que soit le type d'extension que tu souhaites réaliser, le projet doit être conforme aux règles d'urbanisme et obtenir une autorisation administrative. Le coût dépend de la nécessité ou non d'un aménagement. Les matériaux utilisés ainsi que la complexité des travaux influent également sur le prix de la construction.

La loi et les démarches pour réaliser une extension

Bien souvent, les démarches pour entamer une extension peuvent être compliquées. Je te conseille de recourir aux services d'un architecte qui sera en mesure d'étudier la faisabilité de ton projet. Ce professionnel se chargera des démarches administratives et t'assistera jusqu'à ce que le chantier soit livré. Vérifie que le projet d'extension ne soit pas situé dans une partie couverte par un PLU. Il faut également s'assurer de respecter les droits de passage et les règles de distance avec ton voisinage. Pour finir, la construction doit faire l'objet d'un permis de construire ou d'une autorisation si elle change la structure ou l'aspect extérieur de la maison.

Le coût d'une extension

À titre indicatif, le prix d'une extension par élévation, aménagement inclus, varie de 2 500 à 3 500 euros TTC/m2. Un budget de 2 200 à 3 500 euros TTC/m2 sera nécessaire pour une extension latérale. Compte entre 1 200 et 2 200 TTC/m2 pour une extension par excavation. Pour une extension en ossature bois aménagée, il faudra prévoir de 1 800 à 2 800 euros TTC/m2, contre 2 000 à 3 000 TTC/m2 pour un modèle en parpaing. Si tu choisis l'acier ou le verre, le budget se situera entre 2 500 à 3 500 euros TTC/m2.

En clair, le projet d'agrandissement d'une maison requiert l'intervention de plusieurs professionnels. Nous recommandons de faire appel à des experts pouvant justifier d'une expérience certaine dans ce domaine afin de ne rien laisser au hasard et d'être certain d'obtenir un résultat sûr, sécurisé et correspondant parfaitement à tes attentes.