Bricolage - travaux-maison

Les deux erreurs à éviter lors du nettoyage de sa toiture

Pour que votre toiture résiste durablement aux intempéries, il ne faut pas négliger son entretien. Si votre toit a plus de 20 ans, il est conseillé de prévoir un nettoyage et démoussage au moins deux fois par an pour le préserver de toute dégradation. Ainsi, nettoyer sa toiture est une opération indispensable que vous pouvez facilement réaliser vous-même avec les bons gestes. Cependant, le recours à un couvreur est toujours souhaité pour jouir de son savoir-faire et expertise et garantir un travail bien soigné. Ce qui n’est pas toujours le cas pour les tâches faites soi-même. Alors, pour vous permettre d’obtenir un résultat digne d’un pro, voici deux erreurs qu’il faut éviter, autant que possible, lorsque vous nettoyez votre toit.

Nettoyer son toit avec de l’eau de javel ou du chlore

Utiliser l’eau de Javel ou le chlore pour le nettoyage de sa toiture semble être une idée géniale. En effet, le résultat obtenu est, dans un premier temps, satisfaisant avec un délai de travail réduit. De plus, avec de l’eau de Javel, les mousses et les lichens sur votre toit se détachent très facilement. Ce qui pousse de plus en plus de monde à s’en servir continuellement. Grave erreur ! Certes, le Javel est un démoussant très fort, mais il est strictement déconseillé de l’utiliser sur votre couverture pour différentes raisons lesquelles se constatent surtout à long terme.

Premièrement, l’eau de javel ne se contente pas seulement d’enlever les tâches et les mousses sur votre toit. De plus, il s’attaque aussi à la couche de protection qui se trouve sur vos tuiles ou vos ardoises. Ce qui va les rendre beaucoup moins résistantes face aux intempéries et également accentuer leur porosité. Ainsi, il en résultera des tuiles plus fragiles et poreuses favorisant les infiltrations d’eau dans votre maison.

En second lieu, l’eau de Javel va endommager les structures métalliques de votre toit comme il s’agit d’un produit oxydant, donc a un effet très corrosif lorsqu’il est en contact avec un métal. Les gouttières sont principalement concernées et ne pourront plus assurer leur rôle à cause de la corrosion.  

Et pour finir, le chlore et la Javel sont des produits très toxiques pour l’environnement. S’ils venaient à s’écouler sur votre jardin, votre pelouse ou vos pots de fleurs lors du rinçage de la toiture, cela engendrerait des dégâts importants pour votre plantation. De plus, hormis le dommage causé aux plantes, ces produits participent également à la pollution du sol par le biais des eaux pluviales qui ruissellent sur le toit avant d’atteindre le sol.

C’est pour ces différentes raisons que les professionnels en toiture comme cette entreprise de demoussage de toiture dans le 30 n’utilise pas ces produits lors des opérations de nettoyage et de démoussage.  

Utiliser un nettoyeur à haute pression sur des tuiles ou des ardoises

Bien que le système de lavage de toiture à haute pression présente de nombreux avantages, il est à éviter à tout prix surtout pour le nettoyage des toitures en tuiles ou en ardoises. Pourquoi ? Alors, sachez que le risque d’abîmer votre toit avec un nettoyeur à haute pression de type Karcher est très élevé.

D’un côté, votre manque de savoir-faire concernant la manipulation de cet appareil peut causer d’importants dommages à vos tuiles ou vos ardoises. D’autant plus que ces dernières sont beaucoup plus fragiles que les autres matériaux de revêtement.  En effet, si la distance du jet par rapport à votre toit n’est pas bien calculée ou encore si la force de propulsion de l’eau sur vos tuiles est trop puissante, celles-ci risquent de se fissurer, voire de se casser complètement.

De surcroît, le karcher présente l’inconvénient de rendre vos tuiles plus poreuses. Résultat : elles seront gorgées d’eau et se fragiliseront davantage. Cela les rendra moins résistances et accélérera leur dégradation.

Enfin, un nettoyeur à haute pression ne vous sera d’aucune aide pour enlever les traces de mousses restantes ainsi que les tâches laissé par l’humidité. Sur ces points, il ne pourra pas remplacer un bon coup de brosse.