Santé

Les plantes décoratives : excellentes pour dépolluer l’air

Dans les grandes villes, l’air est de plus en plus pollué à cause de l’activité humaine. Or en tant qu’être vivant, on ne peut tout simplement pas s’en passer. Lorsqu’il contient de la substance toxique, il nuit conséquemment la santé. Il est ainsi important de le purifier aux maximums et cela part tous les moyens. Les plantes, notamment les arbres, participent efficacement à cette dépollution. Elles sont utiles surtout à l’intérieur d’une maison pour épurer l’air. En outre, elles servent également d’accessoire de décoration. Voici une sélection des plantes d’intérieures tendances du moment. Il faut souligner que ce n’est pas une liste limitative. On compte des centaines de plantes dépolluantes. Cependant, certaines variantes exigent des soins et un climat particuliers. Or, on n’a pas toujours le temps de s’en occuper.

D'où provient la pollution à l'intérieur de la maison ?

On ne remarque pas souvent, mais, l’air à l’intérieur d’une pièce est assez nocif pour la santé. Cela vient du fait du rassemblement d’appareils électroménagers et de tout ce qu’il y a d’artificiel comme les peintures des murs, les appareils de toute sorte, les climatiseurs, etc.  Les substances dangereuses peuvent provenir de nombreuses choses y compris les animaux de compagnie. Cela s’accentue lorsqu’on commence à fumer de la cigarette, à tapoter ou à griller des aliments. En dehors des produits chimiques, on trouve également certains biocontaminants dans une maison en particulier les moisissures. Il est possible de limiter cette pollution en adoptant quelques habitudes ou en se débarrassant au maximum des objets ou choses polluantes. Il est à l’origine de petites maladies ou des quelques nuisances qui passent quelquefois inaperçues. Tel est le cas par exemple des irritations diverses de la peau ou des yeux. Il arrive qu’il entraine de maladies d’une plus grande gravité telles que l’asthme ou encore les infarctus. D’ailleurs, puisque cela risque d’arriver à tout moment, il sera judicieux d’apprendre quelques astuces ce secourisme comme sur BFMTV. À long terme, l’air pollué cause bon nombre de cancers (des poumons surtout). La plante attire de ce fait les substances polluantes vers elle pour les transformer en nutriment pour grandir. Elle produit par la suite de l’oxygène pur et sain à la place. La phytoremédiation est donc salvatrice pour la terre. Elle est à l’origine de l’atmosphère viable de la terre.

Les meilleures plantes dépolluantes

Pour ce qui est des plantes dépolluantes proprement dites, on en trouve une assez grande variété. La plus célèbre d'entre elles reste encore le figuier pleureur ou « Ficus benjamina ». Il est capable d’absorber sans effort toute forme de xylène, de formaldéhyde et surtout de l’ammoniac. Ces derniers sont présents dans un bon nombre d’objets tels que la moquette ou encore les imprimantes. Ce figuier à l’allure assez séduisant est parfait pour un couloir ou l’entrée d’un bureau. Il ne supporte pas trop la lumière directe du soleil, mais n’exige pas trop d’entretien. L’aptitude à purifier l’air de la Fleur de lune ou Spatiphyllum est également impressionnante. Il débarrasse l’atmosphère des trois substances précédentes, mais aussi du formaldéhyde et du trichloréthylène. Cependant, elle nécessite d’une température optimale pour se développer sereinement. Il ne faut pas la priver de soleil en hiver ou de fraicheur en été sinon elle meurt assez vite. Comme plante d’ornement, le Flamant rose semble se singulariser par ses couleurs et son élégance. Il est particulièrement pratique contre l’ammoniac. Toutefois, il est important de s’en occuper assez régulièrement. Il se destine avant tout aux amateurs de jardinage. Outre ces plantes assez connues, le palmier nain ou Chamaedorea figure parmi les espèces les plus infaillibles pour accentuer l'humidité l’air et venir à bout des polluants. Il demande qu’un peu de soins. On n’a pas besoin de rempotage fréquent. Il a juste besoin d’un coin idéal pour vivre. On doit cependant le mettre à l’abri des rayons du soleil qui lui sont fatals. Il absorbe toute sorte de produits tels que l’ammoniac, formaldéhyde, xylène, ou benzène.