Santé

Quelques conseils pour éviter les crises cardiaques

Une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime à 17 millions de personnes décédées par crise cardiaque ou par AVC en 2012 à travers le monde. Ce chiffre alarmant enregistre une hausse pour l’année suivante. Elle touche de manière égale aussi bien les hommes que les femmes. Plus de trois quarts des décès se localisent dans les pays pauvres avec un PIB assez faible. Cela est dû avant tout aux carences des infrastructures sanitaires. Pour lutter contre ce genre de maladie ou d'accident, il est possible d’agir à priori et de contrecarrer les facteurs à risques. On peut les éviter en adoptant certaines habitudes.

Une alimentation saine et mesurée

On ne le répétera jamais assez, une alimentation saine et équilibrée est source de bonne santé. Il ne s’agit pas ici de maigrir et de faire un régime strict, mais juste d’éviter certains aliments. La charcuterie et la viennoiserie doivent être limitées tout comme l’excès de produits transformés et qui manquent de fraicheurs. Il n’est pas conseillé de manger trop de gras, trop de sucre ou trop de nourriture. Tout excès est un vice. Cela ne signifie pas que l’on doit se culpabiliser quand on est en surpoids. À la limite l’obésité n’est pas dangereuse en soi. Il est préférable d’ailleurs d’être corpulent et actif que mince et sédentaire. Le meilleur conseil que l’on puisse avoir en matière d’alimentation est évidemment de consommer au moins 5 fruits et légumes par jour. Cliché, mais cela vous sauve la vie. En réalité, la réelle difficulté réside dans la discipline. On a toujours du mal à sortir de ses mauvaises habitudes. Voilà pourquoi, il faut s’automotiver et donner de l’importance à sa santé. Le régime alimentaire ne suffit pas. Cet effort doit des complétés avec un autre, celui de s’adonner à des exercices physiques au quotidien.

Faire du sport et avoir une vie sexuelle épanouie

Faire du sport ou des exercices est une des conseils les plus martelées par les cardiologues et les nutritionnistes. Mais ce qu’ils ne disent pas c’est « comment faire du sport et des exercices ». Il ne suffit pas d’aller dans une salle de gym et de procéder n’importe comment. Comme l’alimentation il est important d’équilibrer et de pratiquer de manière régulière. On soulignera le fait qu’une discipline donnée ne conviendra pas forcément à tout le monde. Certains ne supporteront pas les sports demandant trop d’effort. Dans ce cas, il suffit de se tourner vers les activités divertissantes et sportives comme le Yoga. Les sports collectifs comme le football ou le basketball sont également excellents pour le métabolisme. Qui plus est, cela chasse facilement le stress surtout dans une compétition, que l’on a gagnée. En outre, une séance de gymnastique de 30 minutes chaque jour stabilise la circulation sanguine. En outre, avoir une activité sexuelle stable est salvateur. Un partenaire est également un bon moyen de contrer les problèmes émotionnels qui sont des causes d’AVC. Les rapports sexuels favorisent la production de bon nombre d’hormones comme la sérotonine, la dopamine et surtout l’endorphine. Cette dernière a les mêmes effets que la morphine et détend l’ensemble du corps.

Limiter les substances toxiques 

D’autres parts, les maladies cardiovasculaires et les AVC sont causés par les substances toxiques en particulier le tabac. Cela prend des proportions beaucoup plus graves chez la femme. En effet, selon une étude canadienne, elles consomment beaucoup plus de cigarettes que les hommes. Leurs artères sont beaucoup moins épaisses que ceux des hommes. Le fait de fumer cause de nombreux troubles des hormones. Il s’avère aujourd’hui que la toxicomanie est la principale origine des décès liés aux maladies cardiovasculaires du sexe féminin notamment pour celle qui prend la pilule. Associée à du tabac, cette dernière devient mortelle. Enfin, il est toujours important de connaitre les mesures à prendre lorsque la maladie survient. Il sera dans ce cas intéressant de consulter des sites pratiques tels que BFMTV.