Divers

Le jouet le plus vendu pour les bébés

Avec la venue de la technologie, les jouets ont tendance à évoluer dans ce domaine. Mais, il y a ceux qui ont su garder l’amour des consommateurs même avec un système encore traditionnel : Sophie la girafe.

L’histoire de la petite Sophie

Cet article de puériculture a été conçu précisément le 25 mai 1961 par un certain Monsieur Rampeau. C’est cette date de création qui a permis de donner son nom, car, effectivement, c’est jour de la sainte Sophie. Le concept de jouet girafe n’a encore jamais été adopté à cette époque, tous les produits commercialisés tournaient autour des animaux domestiques ou ceux trouvés dans des fermes. Du coup, la sortie de Sophie captait l’attention des utilisateurs. Sa taille et sa forme adaptées à la prise en main du bébé sont les premiers critères qui ont poussé les gens à la choisir. Concernant la fabrication, elle est principalement constituée d’un caoutchouc tiré du latex de l’arbre Hévéa entièrement naturel.

Toutefois, le secret réel de fabrication est bien gardé au sein de la société Vulli. Ce qui est sûr c’est que comme au bon vieux temps, sa conception reste artisanale, en effet, 14 procédés manuels sont nécessaires afin d’arriver au produit fini. Pour cela, la qualité est bien contrôlée et la compagnie garantit que sa composition est entièrement sans danger pour les enfants. C’est d’ailleurs la raison de son succès auprès des clients depuis plus d’un demi-siècle, jusqu’à avoir le mérite de sophie la girafe numéro 1 des mamans

Les avantages offerts par Sophie à bébé

Sophie la girafe est capable d’accompagner le poupon dès son plus jeune âge. Quand bébé est encore tout petit et qu’il ne distingue même pas encore grand-chose, le contraste des tâches de l’instrument attire son regard. Le son de « pouet » particulier qu’il sort lorsqu’on lui presse le ventre, quant à lui, aide à stimuler son ouïe. Elle peut également servir comme outil pour entraîner le petit à faire des mouvements, car il cherche le son en tournant sa tête. Lorsque l’enfant est en mesure de saisir des objets, il sera sûrement surpris par la douce texture de Sophie, de ce fait, il va adorer la manipuler.

Durant cette phase, il a aussi le réflexe à ramener tout ce qu’il a à portée de main à la bouche, pas de panique, la petite girafe est prévue pour une telle situation. Le goût du caoutchouc un peu spécial sera un régal pour le bambin. En tout, Sophie la girafe agit sur les 5 sens du bébé et les aide à se développer. Sa quête ne s’arrête pas encore là, car durant la période des poussées dentaires, elle sera encore la meilleure amie du poupon. En la mordillant, il apaise la douleur et cesse de pleurer. C’est comme ça qu’est tissé le lien inséparable entre Sophie et bébé.