Accueil Tourisme Vol en montgolfière : toujours plus haut

Vol en montgolfière : toujours plus haut

Vol en montgolfière : toujours plus haut

Autrefois perçue comme une activité dangereuse, la montgolfière est devenue un objet de loisir pour tous. Composée d’une nacelle et d’un ballon qui se gonfle par un mécanisme d’air chaud, la montgolfière est une invention humaine servante comme un moyen de déplacement dans les airs.

En couple, en famille, pour un anniversaire, ou une sortie entre amis, le vol en montgolfière est devenu une vraie partie de plaisir. Mais qui a inventé la montgolfière ? Et que faut-il savoir d’autre sur cet engin ?

Qui a inventé la montgolfière ?

Poussés par leur curiosité, les frères Joseph-Michel et Jacques-Etienne Montgolfier, se lancèrent dans une aventure de création d’un appareil pouvant faire voler l’homme. C’est ainsi qu’en 1782, ils ont réussi à faire décoller un ballon à air chaud. Mais il a fallu attendre 1783, pour que se fasse le premier vol de l’engin. L’histoire montgolfière raconte que les passagers de ce vol étaient trois animaux domestiques.

Comment fonctionne une montgolfière ?

Pour savoir comment fonctionne une montgolfière, il est nécessaire de comprendre le principe de la poussée d’Archimède et des gaz. En effet, pour faire voler l’engin, il faut gonfler le ballon d’air chaud. L’air froid présent à l’intérieur de l’enveloppe se dilate et le ballon reçoit une force qui crée son ascension dans l’air. En conclusion, la montgolfière décolle sous la pression d’air chaud et atterrit sous l’effet d’air froid.

Évolution de la montgolfière

Depuis sa création à ce jour, la montgolfière a connu une grande évolution dans son système de fonctionnement. Les ballons se gonflaient sous la chaleur de grands feux de paille. La montgolfière ne se décollait du sol qu’une fois que l’engin était chauffé à son maximum. Et pour ce travail fastidieux, le vol ne durait qu’une dizaine de minutes.

Conçu autrefois à base de papier et de la soie, le ballon montgolfière est fait aujourd’hui de fibres synthétiques (le nylon). Le chauffage est fait à base du propane qui n’est rien d’autre que du pétrole liquéfié. Pour sa commande, l’appareil n’a ni guidon ni gouvernail. La navigation se fait au gré du vent. C’est pour cela qu’un vol en montgolfière nécessite de bonnes conditions météorologiques.

Quand faire un tour en montgolfière ?

Pour un vol sécurisé, les conditions météorologiques doivent être favorables. La vitesse du vent ne doit pas être supérieure à 25 km/h. Toutes prévisions de neige, de pluie, de brouillard ou d’orage doivent être écartées et la température extérieure doit être relativement basse. La période convenable pour cette activité va du printemps à l’automne, plus précisément du mois d’avril au mois d’octobre.

Altitude de vol en montgolfière

Avec une montgolfière, il est possible de grimper jusqu’à des centaines de mètres plus haut. Un paysage charmant s’offre à vous lorsque l’appareil est à mille mètres au-dessus du sol. Mais bien plus haut encore, une montgolfière peut voler jusqu’à trois mille mètres d’altitude.

Selon la conception de son système, la montgolfière peut monter tellement haut jusqu’à ce qu’elle se retrouve dans l’espace. Mais une pareille ascension est strictement proscrite à cause de la variation de la température à travers les couches de l’atmosphère.

Records d’altitude en montgolfière

Si à la première expérience, l’engin n’a pu voler que 480 mètres au-dessus du sol, il faut noter que la nouvelle conception de son système de fonctionnement le rend beaucoup plus performant. Plusieurs tentatives de vol à très haute altitude ont été réalisées. Ainsi un record historique de 21 027 mètres d’altitude a été enregistré le 26 novembre 2005 par l’indien Vijaypat Singhania.

Sensations au cours du vol

Pendant le décollage, il est fréquent de constater un léger sentiment de peur chez les passagers. Mais cette sensation disparaît assez rapidement, une fois que l’engin s’est stabilisé dans les airs. Les passagers peuvent alors profiter de ce tour magique dans les airs sans aucune crainte de vertige ou de difficulté respiratoire. Commence alors une vraie partie de plaisir !

Déroulement d’un vol en montgolfière

Le vol dans les airs n’a qu’une durée d’une heure environ. Il est conseillé aux passagers de prendre sur eux un appareil photographique pouvant leur permettre de capturer des images souvenirs. Selon la taille de la nacelle et le professionnalisme du pilote, on peut compter jusqu’à 34 passagers pour un vol.

Aucune prescription vestimentaire n’est particulièrement recommandée. Comme si vous alliez à une promenade au sol, mettez-vous en tenue décontractée. N’oubliez pas d’y ajouter un gilet ou un pull.

Conditions pour prendre part au vol

Même si l’âge minimum recommandé est de six ans, il est beaucoup plus pratique de faire vivre ce moment de plaisir aux enfants âgés de dix ans au moins. En effet, à cet âge la taille d’un enfant est estimée en moyenne à 115 cm. Les côtés de la nacelle ne faisant que 110 cm de hauteur en général, l’enfant pourra voir par-dessus et profiter pleinement du vol. Il n’y a en outre pas d’âge maximum.

Néanmoins, il est recommandé de faire preuve de beaucoup de prudence chez les personnes âgées de plus de 70 ans. Et le vol dans les airs avec une montgolfière est déconseillé chez les femmes enceintes.

Envie de sortir de la routine, d’offrir un cadeau original à une personne particulière, un vol en montgolfière est ce qu’il vous faut. Vous savez désormais tout sur la montgolfière. Alors, n’hésitez plus, faites l’expérience d’un tour dans les airs et vous ne serez pas déçu.

Vous aimerez aussi :