Mode - Beauté

Tatouages ratés : quelles sont les solutions ?

Loin d’être des dessins passagers, les tatouages sont pour la plupart des dessins persistants. Certaines personnes en sont passionnées et un nombre incalculable d’autres (en particulier des jeunes gens) en réalisent sur leurs corps. Mais il se peut que tous les tatouages effectués ne soient pas une réussite. Certains sont très laids à l’apparence. Que faire alors pour remédier à ces tatouages ratés ? Tout un stratagème vous est proposé dans cet article.

Comment rattraper un tatouage mal fait ?

Rattraper un tatouage raté reste l’œuvre de l’expert du tatouage. Ainsi, ce dernier se base sur l’ancien tatouage pour réinventer un tatouage digne du nom. En travaillant sur le tatouage mal fait, il peut l’élargir en apportant sa touche personnelle pour créer un tatouage potable.

Avant tout, ce dernier devra vous montrer en amont une petite caricature de la façon dont il prévoit transformer le tatouage raté, mais aussi le résultat auquel vous pouvez vous attendre.

Comment éliminer un tatouage au laser ?

Le laser est utilisé pour effacer délicatement les tatouages faits avec des ancres pas trop profondes et réceptives à son effet. Et pour des tatouages ayant des essais d’élimination, ils peuvent être définitivement effacés grâce au laser. Mais le mieux serait de ne pas soumettre des tatouages pleins de cicatrices avec des ancres profondes au laser, car cela peut ne rien donner comme résultat et au pire des cas, la cicatrisation peut dégénérer.

Quels sont les risques de rattraper un tatouage au laser ?

Le tatouage en lui-même constitue un grand risque pour le corps. Le premier risque du tatouage est la grande cicatrisation des parties tatouées. Comme autres risques, on a l’assombrissement ou la rougeur des parties rattrapées. L’apparition des vésicules ou encore des brûlures partielles, mais également les affections cutanées de la peau. Les diverses formes d’allergies peuvent aussi survenir. Chaque cas est donc exceptionnel en fonction du genre de peau et d’ancre utilisé.

Comment camoufler un tatouage raté ?

Pour camoufler un tatouage, il faut en faire un plus grand pour recouvrir entièrement l’ancienne. Le seul hic, c’est qu’il faut forcément que le nouveau et l’ancien tatouage soient en harmonie en tout point de vue. Recouvrant deux fois au moins le tatouage initial, celui servant de camouflage doit donner un résultat original et esthétique qui ne laisse pas voir des imperfections. Si possible, l’usage d’un laser s’avère nécessaire pour un réajustement.

Quel type de laser pour quelle couleur de tatouage ?

L’élimination d’un tatouage nécessite l’usage de laser. Et les tatouages ratés ne présentant pas toutes les mêmes caractéristiques ne sont pas susceptibles d’être effacés par un seul type de laser. Il existe à cet effet différent lasers et leur choix repose sur la caractéristique de la longueur de leurs ondes et sur l’aspect du tatouage. Ainsi, pour un tatouage de coloration rouge, seul un laser KTP est susceptible de pouvoir l’effacer efficacement.

Pour les tatouages de coloration marron et orange, le laser Yag est l’instrument approprié pour effacer convenablement les tatouages dotés de telle couleur. Les tatouages de coloration verte, bleue et noire sont effacés par le laser Alexandrite. Les tatouages noirs peuvent aussi être facilement éliminés par le laser Yag.

Par ailleurs, il y a aussi le laser Q switch et le laser picoseconde. Ce sont des instruments efficaces pour éliminer les pires tatouages du corps. L’élimination de tatouage au laser Q switch est une opération peu coûteuse et se fait sur une longue durée. Elle se fait tous les 2 mois, ce qui permet la cicatrisation des plaques des écorchures engendrée par le laser. Quant à l’élimination de tatouage au laser picoseconde, il se fait dans une durée réduite avec des séances de traitements rapprochées. Néanmoins, ce traitement au laser picoseconde est coûteux.

Quel est le nombre requis de traitement pour éliminer complètement un tatouage ?

À tous les coups, le détatouage est tout un processus à suivre. C’est un traitement qui dure dans le temps et même les experts en la matière se sont prononcés sur le sujet. Selon eux, il était difficile de déterminer le nombre exact de traitements à effectuer. Mieux, c’est encore plus délicat lorsque le tatouage raté en question est multicolore et pire quand certains présentent une seule couleur (mais faite d’un mélange de pigments). C’est le cas de la couleur verte.

Le mélange de pigments est un autre aspect qui complique le processus d’élimination de tatouage moche, car les couleurs s’effacent avec divers lasers. Et il faut d’abord chercher les molécules de base de chaque pigment afin de savoir quel laser utilisé.

Du coup, le nombre de séances sera déterminé en fonction de l’étude de ces divers facteurs du tatouage. Il est donc important pour toutes personnes de se renseigner correctement sur le type de tatouage et les pigments devant intervenir avant de se faire tatouer.

Le tatouage bien qu’il ne soit pas interdit doit être fait avec modération. Et chaque personne qui décide de se faire tatouer doit chercher à prendre des renseignements concernant les ancres utilisées et leurs risques de persistances.