Divers

Recourir à un expert comptable à Saint-Gilles pour dresser son plan financier

Tout d’abord, la définition du plan de financement prévisionnel mérite d’être connue. Le jugement du Tribunal de commerce de Bruxelles le définit comme un programme d’action qui dénote les besoins financiers assurant les chances de survie de l’entreprise pendant les deux premières années de son existence.

 

En d’autres termes, le plan financier permet de s’assurer aux investisseurs si la société nouvellement créée possède les sources financières pour sa viabilité durant deux ans à partir de sa constitution. Ce document est obligatoire pour toute demande de financement par emprunt car les banques s’en servent pour accorder et par la suite définir le montant du prêt.

 

Il faut qu’il y ait un équilibre entre les besoins financiers de l’entreprise et les ressources que le porteur de projet dispose. Si les ressources sont élevées par rapport aux besoins, cela va générer plus de trésorerie. Dans le cas contraire, si les ressources sont insuffisantes, une faillite ou des difficultés financières peuvent avoir lieu.

 

Pour un dossier crédible, confier sa rédaction à un expert comptable

 

Toute société à responsabilité limitée est dans l’obligation de présenter son plan financier dans le cadre de son projet de financement. La rédaction de ce plan est d’une importance non négligeable pour favoriser l’accord du crédit des financeurs potentiels, c’est la raison pour laquelle il est bon de confier cette mission à un professionnel qui a la compétence en la matière. Ainsi, les conseils de l’expert comptable sis à Bruxelles pour l’élaboration du plan financier Saint-Gilles se révèlent utiles pour mener à bien le projet.

 

Une fois rédigé, le plan financier doit être signé par les créateurs d’entreprise puis conservé par un notaire avant l’acte. Le dossier doit rester secret, seul le juge commissaire peut le consulter en cas de faillite de la société.

 

Les différents types de plan financier

Comme les besoins en financement d’une entreprise sont toujours présents dans la vie d’une entreprise, dès sa création au cours de son développement, c’est pourquoi il est utile d’établir le plan financier initial et le plan financier à moyen terme (souvent sur 3 ans).

 

Le plan financier initial correspond au support utile pour évaluer le coût total du projet au démarrage et la viabilité du projet. L’usage de cet outil permet à l’entrepreneur d’avoir une vision plus approfondie de son projet, d’étudier sa cohérence et d’anticiper les problèmes financiers. En cas de non-cohérence, il peut remettre en cause son projet dans l’objectif de le rendre réalisable.

 

Le plan financier à moyen terme est un document servant à déterminer la rentabilité de la société à sa situation actuelle. Il se sert de base permettant d’apprécier l’évolution de la société par rapport à l’atteinte des objectifs fixés auparavant.