Santé

Quelle alimentation pour rester en bonne santé ?

Rester en bonne santé ne s'improvise pas. Même s'il est vrai que certains facteurs héréditaires peuvent entrer en ligne de compte dans le facteur chance concernant la santé, la plupart des éléments favorisant l'état de notre prise de sang proviennent de notre mode de vie et de nos habitudes alimentaires ou sportives. Rester en bonne santé passe donc en priorité par l'estomac : ce qu'on mange fait ce que nous sommes ! Voici donc une liste non exhaustive des bonnes habitudes alimentaires à prendre pour rester en bonne santé le plus longtemps possible.

Ce qu'il faut prioriser

Voici quelques bonnes habitudes alimentaires à privilégier pour rester en forme :

Manger de tout

Manger équilibré est essentiel pour assouvir les besoins de chacune de vos parties du corps. Mais cela doit également être un plaisir gustatif qui ne doit pas être gâché par votre envie de rester mince. Alors, comment concilier ventre plat et plaisir dans l'assiette ? Tout est une question de proportion. Vous faire plaisir ne signifie pas manger 3 assiettes de pâtes à la carbonara. Cela passe par de petites bouchées d'aliments très goûteux et variés, qui ne vous donneront pas mal au ventre et que vous pourrez éliminer rapidement par de la marche ou une dépense énergétique quelconque.

Bien répartir les aliments dans son assiette

Pour manger varié et équilibré, vous devez prendre soin de ce que comporte votre assiette. Une fois cette habitude mise en place, cela deviendra un automatisme qui pourra vous offrir minimum 10 ans d'espérance de vie en plus. Il est essentiel de toujours avoir 8 acides aminés dans votre assiette : des légumes crus ou cuits avec de la protéine animale (viande, oeuf, poisson qui vous apportent fer, zinc et sélénium) ; des légumineuses (légumes secs comme les lentilles, les haricots blancs, les petits pois) et des céréales complètes (pain contenant de l'orge ou du millet). Vous pouvez alterner entre protéines + légumes, ou légumineuses + légumes ou encore céréales complètes + légumes, etc.

Ce qu'il faut éviter

Certains éléments sont à bannir de votre alimentation : ils n'apportent en effet que du négatif à votre corps.

La nourriture industrielle

Même un repas pris sur le pouce doit être équilibré et réfléchit. Car ce sont les petits gestes du quotidien qui vous semblent minimes qui sont en fait rédhibitoires : oubliez le fast-food ou les sandwichs à la mayonnaise, privilégiez les sandwichs maison et les salades bio chaudes ou froides. Mettez de côté les aliments transformés, déjà cuits, déjà sucrés ou salés, et adaptez vous-même votre repas en fonction de votre activité de la journée.

Les excès

Tout d'abord, il est essentiel de respecter la règle des trois repas par jour. En sauter un, voire deux d'entre eux, ne vous servira à rien et ne vous fera pas perdre du poids : au contraire, le corps viendra stocker les graisses pour faire des réserves en cas de pénurie de nourriture : nous sommes loin de l'élimination naturelle des toxines. Diversifier votre assiette passe donc par une décision de bouleverser vos habitudes alimentaires et même sociales (traditions familiales, repas de famille, sorties au restaurant, etc.). C'est un effort qui peut sembler difficile à faire au début, mais dont votre corps vous sera reconnaissant par la suite. Enfin, la destructuration alimentaire conduit au manque de satiété et l'alimentation excessive pointe vite le bout de son nez, causant ainsi de nombreux apports excessifs en graisse et en sucre, d'où d'importants risques cardio-vasculaires, d'AVC, d'infarctus du myocarde