Immobilier

Location meublée : quels avantages et spécificités ?

Location meublée : quels avantages et spécificités ?

Lorsque vous êtes propriétaire d’un logement meublé ou vide, vous pouvez décider de le louer. De même, certains locataires ont une préférence pour les appartements déjà meublés. Mais, quels sont les spécificités et les avantages de ce type de logement ? C’est ce que vous aurez à découvrir dans le présent article.

La location meublée, qu’est-ce que c’est ?

Sur le plan juridique, une distinction doit être faite entre la location meublée et la location vide. Bien que certaines règles soient similaires pour les deux catégories, une certaine spécificité se dénote sur d’autres aspects.

On qualifie de logement meublé tout logement décent équipé de meubles en qualité et en nombre suffisant. Ce mobilier doit pouvoir permettre aux occupants du logement d’y dormir, d’y manger et d’y vivre convenablement. De tels logements peuvent être facilement trouvés par à l’aide des sites tels que Lt immobilier.

Le mobilier obligatoire

En mars 2014, la loi Alur entrait en vigueur et à travers son article 25 alinéa 4, elle définissait les conditions dans lesquelles un logement peut être qualifié de meublé. Ainsi, la liste des éléments obligatoires que doit contenir ce type de logement est fixée par le décret n° 2015-981 du 31 juillet 2015. Au nombre de ces éléments, on retrouve :

  • Une literie qui doit contenir une couette ou une couverture ;
  • Un dispositif fonctionnel pour l’occultation des fenêtres dans la chambre à coucher ;
  • Une vaisselle pouvant servir au minimum à la prise des repas quotidiens ;
  • Un certain nombre de plaques de cuisson ;
  • Un four ou encore un four à microonde ;
  • Des ustensiles de cuisine ;
  • Un réfrigérateur qui comporte au minimum un freezer ;
  • Des tables et un certain nombre de sièges ;
  • Des étagères de rangement ;
  • Du matériel d’entretien du logement en état de fonctionnement ;
  • Des luminaires pour l’éclairage, etc.

Il faut toutefois noter que certaines catégories de logements ne sont pas prises en compte par le décret définissant ces conditions pour les logements meublés. Il s’agit entre autres des logements-foyers, des logements faisant l’objet d’une convention d’occupation se traduisant par des modalités d’attribution particulières, des logements de fonction et aussi des locations faites pour les travailleurs saisonniers.

L’achat des meubles constituant la location meublée

Il revient au propriétaire d’effectuer l’achat des meubles qui constituent le logement qu’il désire mettre en location. En effet, les revenus qui proviennent tant des meubles que du logement lui-même sont soumis aux impôts. Le propriétaire doit pour cela tenir une comptabilité rigoureuse qui pourrait être utilisée par les autorités fiscales.

Durée du bail de location d’un logement meublé

Le contrat de location pour un logement meublé doit être établi pour une durée minimum d’un an. Il y a toutefois une légère modification qui peut être effectuée si le locataire est à l’université. Dans ce cas, la durée du bail peut être réduite à 9 mois qui correspondent à la période de l’année universitaire.

Le loyer des locations meublées

Le loyer des locations meublées comme des autres types de locations varie en fonction des zones dans lesquelles on se retrouve. Ainsi, dans les zones dites tendues, l’encadrement et le blocage des loyers sont similaires que ce soit pour les locations meublées que celles de logements vides.

Un changement peut être toutefois effectué sur décision du préfet.

Les charges locatives des locations meublées

Plusieurs textes se prononcent sur les charges locatives des locations meublées. On distingue donc l’article 23 de la loi Alur qui stipule sur les conditions des provisions mensuelles. Un montant forfaitaire pour les charges doit également être prévu. Ce montant ne peut être révisé que chaque année, dans les mêmes conditions que le loyer.

Avantages de la location meublée

La location meublée présente une panoplie d’avantages que ce soit pour le propriétaire que pour le locataire.

Ainsi, pour un propriétaire tirant moins de 70 000 euros par an de loyers de ses locations meublées, il y a une possibilité de bénéficier du régime d’imposition « micro BIC » ainsi que d’une réduction forfaitaire de 50 %. Il y a également de possibilités d’exonération pour certains types de charges dans les conditions suivantes :

  • Les pièces louées doivent faire partie de l’habitation principale du propriétaire ou du locataire ;
  • Le prix de la location doit être raisonnable. Il doit être dans les limites d’un certain montant annuel par m² de surface habitable.

Ce sont donc quelques avantages qu’offre une location meublée. N’hésitez donc pas à louer un logement meublé pour en bénéficier !